Créer sa première table de jeu: quelques conseils

Vous avez récemment commencé Star Wars Légion ? Vous avez joué quelques parties et vous aimeriez désormais vous constituer un champ de bataille ? Mais quels sont les points d’attention à considérer lorsque l’on crée sa première table ? Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour créer rapidement une table polyvalente et thématique.

Que requiert Star Wars Légion comme table ?

  • Star Wars Légion se joue sur une table de 180×90 cm (format 800 points) ou sur une table de 90×90 cm (format 500 points).
  • La totalité des décors doit représenter 30% de la surface de jeu. Ce n’est pas une obligation mais c’est fortement conseillé.
  • Une table de jeu idéale pour Star Wars Légion fait appel à plusieurs types de décors. Il y a ceux qui bloquent les lignes de vues, ceux qui offrent des couverts (lourds ou légers), les infranchissables, les terrains difficiles ou les zones à effet,… Pour votre première table de jeu, je vous propose de vous concentrer trois fonctions:
    • Bloquer les lignes de vues
    • Offrir des couverts
    • Ajouter de la hauteur
  • Non obligatoire, mais fortement conseillé, mieux vaut favoriser des décors thématiques de la guerre des étoiles.

La polyvalence dans le collimateur

Mon premier conseil, c’est de favoriser la polyvalence de votre table, que ce soit dans le type de table, l’environnement ou le choix de décors.

Le tapis

Premièrement, un tapis de jeu est préférable à une table taillée dans une planche. La force du tapis, c’est qu’il se range et se transporte facilement. Or vous serez amené à transporter votre table lorsque vous vous rendrez à des tournois. Et oui, rares sont les organisateurs de tournois qui peuvent fournir l’intégralité des tables pour la compétition. Ils demanderont souvent de l’aide aux participants. Opter pour un tapis, c’est donc donner une chance supplémentaire aux joueurs de votre région d’organiser des tournois.

À la recherche d’un tapis ?
Jetez un œil à mon comparateur des prix de chaque marque.

L’environnement

Deuxièmement, optez pour un environnement polyvalent, surtout si vous êtes adepte de plusieurs wargames. Une planète volcanique ou urbaine accueillera moins de wargames qu’une forêt septentrionale. En effet, un tapis avec un motif « passe-partout » pourrait vous permettre de jouer tant au Trône de Fer qu’à Star Wars ou encore à Malifaux.

Personnellement, j’ai opté pour un motif d’herbe et de boue pour mon tapis car c’est universel et intemporel: je peux tant l’utiliser pour des jeux de figurines se déroulant dans un univers médiéval fantastique, moderne ou futuriste sans que cela ne fasse tache.

Les décors

Enfin troisièmement, je recommande de favoriser majoritairement les décors représentant le paysage naturel. Étant intemporelle, la nature vous offre une flexibilité pour vos wargames se déroulant à différentes époques. Et même si vous ne jurez que par Star Wars, vos décors représentant un paysage naturel pourront simuler l’environnement de plusieurs planètes , comme ar exemple Kashyyyk et Endor.

Une solution abordable pour couvrir rapidement et intelligemment la table de jeu est de fabriquer des rochers. En fonction de leur taille, les rochers peuvent remplir les trois fonctions essentielles:

  • servir de couverts lourds
  • bloquer les lignes de vues
  • ajouter du relief à votre table.
Comment créer rapidement et à moindre coût des rochers ?
Je vous invite à suivre mon tutoriel que j’ai écrit par le passé. C’est extrêmement facile à réaliser pour un résultat convaincant. Voyez le résultat dans l’image ci-dessous.

Les décors Star Wars doivent taper dans l’œil !

Avec mes conseils, vous aurez sous les yeux une table de jeu fonctionnelle polyvalente mais…sans âme. Il manquera quelques éléments de la Guerre des étoiles pour donner une identité à votre table.

Si comme moi, votre objectif est de créer une table thématique qu’un fan reconnaîtra en un coup d’oeil ( « C’est une table Star Wars !« ), alors le prochain conseil vous sera utile. Mais pour bien le comprendre, je dois vous faire part d’un trucage cinématographique utilisé par Alfred Hitchcock dans le film Les Oiseaux (1963). Pour ceux qui n’aurait pas vu ce film (qu’attendez-vous?), il raconte l’histoire d’oiseaux qui s’attaquent en masse aux habitants d’une petite île. L’histoire a nécessité de filmer de nombreux oiseaux simultanément ce qui, techniquement parlant, n’est pas une mince affaire. Le maître de l’horreur a donc dû utiliser plusieurs trucages ingénieux pour simuler les masses d’oiseaux dans le film.

Le trucage dont j’aimerais vous parler, c’est celui utilisé dans la scène de l’école. Tout au long de celle-ci, des corbeaux encerclent petit à petit et calmement un bâtiment scolaire. Le réalisateur fait monter la tension crescendo en ajoutant, au fil des plans, de plus en plus de volatiles jusqu’à en glacer le sang:

Parmi tous les oiseaux vus à l’écran, seuls quelques-uns sont réels. Parce que le oiseaux vivants bougent et captent l’attention du spectateur, notre cerveau déduit que toutes les autres corneilles cadrées peuvent se mouvoir aussi. Alors que dans les faits, ils s’agit de faux oiseaux.

Où je veux en venir avec ce trucage, c’est qu’il fonctionne aussi pour votre table Légion. Si les décors qui attirent l’œil sont issus de l’univers Star Wars, alors votre cerveau considèrera que les autres décors font partie de cet univers aussi. Cette affirmation peut paraître évidente pour certains et pourtant, nombreuses sont les tables où l’inverse est mis en avant !

Cette table a été habilement conçue: les bâtiments ne proviennent pas de l’univers Star Wars mais les TB-TT, de par leur taille, attirent le regard et par conséquent notre cerveau en déduit que le reste des décors provient bien de la guerre des étoiles !

Pour le choix des décors Star Wars, mieux vaut donc d’abord commencer par créer/acheter les éléments les plus imposants et dans un deuxième temps, se focaliser sur les petits.

À la recherche de décors Star Wars gratuits ?
Jetez un œil à cet ensemble de fichiers STL gratuits pour votre imprimante 3D.

Le mot de la fin

Pour résumer, je dirais qu’il est plus intéressant de partir sur une table dont 70% des décors sont génériques/passe-partout et 30% propres à la thématique de votre wargame. De cette manière, dès que vous voulez changer de jeu ou de planète, vous devez uniquement renouveler les 30% de vos décors. Et dans la foulée, vous limitez le volume de stockage nécessaire pour le rangement de votre table !

Restez à l’affut
Suivez-moi sur WhatsApp pour être le premier averti lors de la parution de mes prochains articles.